LES MAUBEUGE BELGES

 

 

Attention : toute personne possédant des informations permettant de reconstituer les Branches MAUBEUGE de Seraing et de Wegnez-Pepinster (originaires de GRUNE) auxquelles appartenait Lucien MAUBEUGE (un poète dialectal Wallon, 1878-1968) est priée de contacter envoyez vos remarques mon Email Hubert BARNICH : nous comptons continuer à tenir à jour l' ouvrage sur la descendance des MAUBEUGE belges édité pour la réunion de famille de Septembre 98!


Ce nom de famille n'est certainement pas un des plus répandus dans notre pays.

Le patronyme MAUBEUGE a subi une extinction presque totale en Belgique! (Il reste moins d'une demi-douzaine de MAUBEUGE répertoriés dans les annuaires téléphoniques belges en 1997!
Et encore, deux de ces abonnés aux téléphones (région d'Aubange) sont incontestablement d'origines françaises récentes. Il en reste cependant encore au moins une vingtaine en
Lorraine.. Deux autres proviennent de la région verviétoise, et nous ont conduits à une troisième personne de ce nom, à Blégny, près de Liège!
Enfin, les "Pages Jaunes" donnent les coordonnées d'un médecin bruxellois du nom
DE MAUBEUGE.(6) Il est cependant précisé qu'il porte la particule!

Pour ce qui est de la famille MAUBEUGE qui nous intéresse, la légende familiale dit qu'ils occupèrent (vers 1700?) une ferme aux AWIRS(2), près de Flémalle, (et peut-être aussi celle de Hurtebise, près de St-Hubert?).
Cependant, les traces écrites ne nous mènent, au plus tôt, qu'à une naissance en 1720, à Marenne. Là, tout s'arrête brusquement! En effet, les Registres Paroissiaux de ce village ont été détruits par l'incendie qui ravagea une grosse partie de la localité lors de l'Offensive von Rundstedt, en 1944/1945. Actuellement, il ne subsiste qu'une transcription annotée des tables récapitulatives de ces registres disparus...

C'est pourquoi nous essayons de revenir aux origines des MAUBEUGE en "traitant" directement les porteurs de ce nom restés en France..
Dernièrement, grâce à un correspondant français rencontré sur INTERNET, nous avons reçu des index de naissances, mariages et décès répertoriés par des cercles généalogiques lorrains et ardennais.
Là aussi, les Maubeuge furent très prolifiques: j'ai ainsi reçu des informations concernant plus de 200 actes MAUBEUGE, principalement des mariages d'anciens régimes (avant 1789).

Après Marenne, les MAUBEUGE, toujours fermiers/cultivateurs, iront s'installer à Nettines, Champlon, Grune et Ozo/Izier. Une fille se mariera, et partira vers l'Entre-Sambre-et-Meuse.
La branche de Grune essaimera ensuite vers Roy et Marloie. Alexis, né à TAVIET, a fait 10 ans de service militaire comme canonnier de seconde classe à l'Artillerie. On a retrouvé sa lettre de démobilisation au Musée de l'Armée.. Deux enfants d'Alexis MAUBEUGE , Félicien et Lucien , seront même officiers d'Artillerie et du Train dans l'Armée belge.
Anecdote: la tradition familiale veut que des membres de la famille aient rendu visite entre les deux guerres au "Colonel MAUBEUGE à Anvers". En fait, c'était Léopold qui habitait Anvers. Il avait pris sa retraite en 1902 avec le grade de Capitaine Commandant au bataillon du Train, et serait décédé vers 1938. Il utilisait du papier frappé aux armes des Maubeuge, et parfois, signait en faisant précéder son nom d'un petit "de". Aucune concession ni jugement ne le lui permettait... Quant à Félicien, il fut Lieutenat-Colonel d'Artillerie, et mourut sans enfant d'un cancer à Forest en 1906.
A Grune même, les MAUBEUGE se sont plusieurs fois "intermariés" avec les GENGOUX. Mais nulle part, cette famille n'utilisera de particule dans les déclarations de naissance ou de décés à l'Etat-Civil...

Il y a quelques années, Raphaël GENGOUX (3) avait entamé des recherches, non seulement sur son propre patronyme, mais aussi sur celui des MAUBEUGE. Ayant retrouvé dans les papiers de famille des traces d'une particule portée par certains MAUBEUGE (1), il s'obstine cependant à vouloir que "Nos" Maubeuge soient effectivement des descendants d'une branche française citée dans des recueils héraldiques datant de la fin du 17ème siècle... Rien cependant ne vient confirmer (ni infirmer, du reste!) ces origines supposées! En 1995, avec quelque unes de ses nièces, il a organisé à IZEL une réunion des descendants du couple Alphonse GENGOUX et Marie MAUBEUGE. A cette occasion, Renaud MAMDY, un libraire d'IZEL, (époux d'une descendante GENGOUX) avait réalisé un immense arbre généalogique reprenant les enfants de ce couple (avec photos), et ensuite, tous leurs descendants. Nous tentons actuellement de reconstituer ce tableau, avec tous les détails et ajouts nécessaires. (une famille "vit": en quelques années, il y en a eu, des naissances, des décès, des mariages!...)

Pour ce qui est des MAUBEUGE "repérés" à Seraing, des découvertes récentes les rattachent indubitablement à la branche de Grune...
Pour la petite histoire, au mois d'Avril 97, je faisais des recherches aux Archives de l'Etat à Namur.
En préparation à ces visites de travail, je classe les recherches par famille, sous forme de fardes portant la mention du patronyme à rechercher.
J'avais donc une farde portant les notes "MAUBEUGE-TOMBEUR-HENIN" sur ma table. Une personne, passant dans mon dos, y jetta un coup d'oeil (un généalogiste est curieux, par définition...). Il me demanda alors si je faisais des recherches sur les Maubeuge, si j'étais un descendant moi-même. Il m'apprit alors qu'il en était également un, et qu'il avait publié un
article (5) sur la famille BAUDUIN de Waulsort, qui elle même, descendait d'un couple BAUDUIN-MAUBEUGE, installé depuis dans l'Entre-Sambre-et-Meuse. L'épouse, Anne Joseph MAUBEUGE, est la fille aînée de Claude Joseph MAUBEUGE et d'Anne Barbe Sophie CORBIAUX... Il va sans dire que cette rencontre aurait pu marquer; le début d'une fructueuse correspondance! Malheureusement, je n'ai plus de nouvelles de ce collègue chercheur depuis Juin 97...
Une autre anecdote: c'est grâce à des notes retrouvées sur une serviette utilisée lors de l'enterrement de tante Laure (de Roy) qu'on a pu retracer les liens qui nous unissaient aux Rulkin de Bande et Marloie!

-------------------------------------
Notes explicatives
(1)Transcription d'un résumé écrit par Raphaël GENGOUX en 1961
. ....La famille MAUBEUGE figure parmi les familles d'ancienne noblesse répertoriées à l'Armorial de France, et la descendance est toujours recensée en conséquence.
Cette famille comporte deux branches : les "de Maubeuge" dits "de Flandre" et les "de Maubeuge" dits "de Champagne". Nous descendons des "de Champagne".
L' écu des de Maubeuge "Champagne" est : Vairé d'or et de Gueules.
Glanes recueillies à Poitiers aux Archives Nobiliaires et transmises par Mr Alfred de Sulauze:
"Maubeuge. Famille dont il est parlé dans le Nobiliaire de Picardie;
"François de Maubeuge, demeurant au Bois, élection de Laon, a produit des titres de quatre quartiers depuis l'An 1545;
"Claude de Maubeuge, seigneur de Sery, demeurant à Merlet;
"Madame le Blond, Veuve de feu Nicolas de Maubeuge, seigneur de Monceau et Philippe son fils demeurant à Laon furent jugés nobles, au conseil, par arrêt du mois de juin 1670.
"De cette même famille était Jean de Maubeuge, seigneur de Foligny en Champagne, capitaine d'Infanterie du Roy. Il existe, de cette famille également, le souvenir de trois officiers: le premier a servi dans le régiment Royal-Comtois, Chevalier de Saint-Louis, et retiré en ses terres; le second, dit "Le Chevalier de Maubeuge", s'est marié à la Rochelle où il fut major du Régiment Provincial. Etait Chevalier de Saint-Louis; le troisième fut lieutenant dans le Royal-Comtois.
Ceci concernait la famille de Maubeuge, de Champagne.
En ce qui concerne la branche "Flandres", les renseignements nous manquent.
Nous savons seulement que les armoiries répondent à la description suivante : "D'or à quatre lionceaux cantonnés, le 1 et le 4 de sable lampassés et armés de gueules, le 2 et le 3 de gueules lampassés et armés d'azur, une crosse d'or posée en bande de brochant sur les deux lions de sable et une aigle de sable béquée, languée et onglée de gueules, posée au milieu du chef"
Compléments d'information susceptibles d'être obtenus aux Archives de la Bibliothèque Nationale à Paris. Département "Armorial de France".
-------------------------------------------------------
(2)Les AWIRS: en 1988 décédait un Joseph MAUBEUGE (époux d'Antoinette BUSTIN) à Seraing. Se pourrait qu'il soit un descendant des MAUBEUGE installés dans cette ferme des AWIRS?

En fait, il s'avère que ce soit un descendant de Lucien MAUBEUGE (1878/1968), connu en Hesbaye et à SERAING comme un poète dialectal Wallon. Ses pièces sont toujours jouées par des troupes de théatre d'amateurs...
Pour la petite histoire, Antoinette BUSTIN est domiciliée à l'adresse d'où Lucien datait ses ouvrages: Rue de Tavier à SERAING...

Attention : toute personne possédant des informations permettant de reconstituer cette Branche MAUBEUGE (originaire de GRUNE) est priée de contacter Hubert BARNICH : nous comptons éditer un ouvrage sur la descendance des MAUBEUGE belges pour la réunion de famille qui devrait se faire en Septembre 98!

--------------------------------------------
(3)Famille GENGOUX : des recherches intensives sur cette famille ont été menées par Raphaël GENGOUX, (92 ans) habitant actuellement Beaulieu-sur-Mer, près de Nice. Une réunion de famille a même été organisée en 1995 à Izel sur Semois. Je l'ai rencontré vers 1975 au moment où il reconstituait la descendance de Lambert HENIN et d'Elia MAUBEUGE; il venait à Marche pour, entre autres, y rencontrer Lucienne HENIN (carmélite) et Laure MAUBEUGE (Veuve DOMBIER), soeur d'Elia.
---------------------------------------------
(4)Héraldique:
Un détail vaut cependant la peine d'être noté: Raphaël a retrouvé une lettre écrite par Léopold MAUBEUGE (officier de l'Armée Belge) en 1906 à son frère Elie. Sur celle-ci, (dont l'entête arbore les armoiries des MAUBEUGE-Champagne), il lui narre comment il a acquis, pour la somme de 60 Fr de l'époque, un émail, et un anneau (pour sceller le courrier à la cire) portant les armoiries des MAUBEUGE... Ces articles lui avaient été proposés par un fabriquant parisien. Léopold MAUBEUGE terminera sa carrière comme Colonel à Anvers. Il décédera dans cette ville en 1938. Jusqu'à la fin, il continuera l'usage, et de la particule, et de la correspondance sur papier armorié...
L'émail en question est maintenant la propriété de la famille TINANT, de Fays-lez-Manage. Mais, au cours de nos recherches, il nous a été plusieurs fois mentionné l'existence de ces armoiries "de Maubeuge"!
------------------------------------------------
(5)Cet ARTICLE est paru dans "le Parchemin", magazine de l'OFFICE GENEALOGIQUE ET HERALDIQUE DE BELGIQUE.
-------------------------------------------------
(6) DR R DE MAUBEUGE
Pour aider à la compréhension des liens entre les différentes branches Maubeuge (ou, dans ce cas précis, le manque de liens...), voici la copie d'une lettre du Dr De Maubeuge (Bruxelles).
Ce n'est donc pas (enfin, rien n'est définitif!) ce rameau De Maubeuge qui nous aidera à faire le raccord entre les MAUBEUGE belges et leurs origines françaises!...

DR R DE MAUBEUGE
Rue Baron de Castro 44
1040 Bruxelles, le 10/6/97

Monsieur,
Votre lettre du 19/5/97 a retenu mon attention et éveillé ma curiosité . Je crois cependant que nos familles ne sont pas apparentées.
Lorsque nous remontons notre arbre généalogique, nous nous trouvons dans "un cul-de-sac" en 1805, année de déclaration de naissance à l'hôtel de ville de Bruxelles, de Jean Baptiste DE MAUBEUGE enfant trouvé de mère inconnue, portant pour marque caractéristique un morceau de carte de Carreaux marqué uniquement de son prénom.
Nous ignorons la raison pour laquelle l'officier d'Etat Civil l'a inscrit sous le nom de De Maubeuge.
Mon grand oncle Richard De Maubeuge, très versé en généalogie, serait sûrement intéressé d'en discuter avec vous.
Voici son adresse: Rue du Vieux Moulin 12 - 5580 LESSIVE
-------------------------------------------------


Page en Developpement


Work in Progress

Si vous voulez en savoir plus, contactez moi à l'adresse EMAIL suivante:
Hubert Barnich : envoyez vos remarques mon Email hubert.barnich@marche.be


VISITEZ LE SITE WALLONIA
Voir les autres listes de Patronymes/See other Surnames lists
Retour à la page INDEX
Back to the Wallonia Home Page


Vous êtes le visiteur numéro


Créé le 10 Mai 1997; Révisé le 04-Fév-2004 - Création/Maintenance : © Wallonia asbl
Remarques : envoyez vos remarques mon Email hubert.barnich@marche.be